Blanchiment de la peau

Sommaire

Beaucoup de personnes à la peau brune considèrent la peau claire comme un indice de beauté. La mode de la peau noire blanchie a été lancée dans les années 80 par le célèbre Michael Jackson. Depuis, beaucoup de femmes à la peau noire sont mues par le désir d'une peau claire. Et elles sont prêtes pour cela à prendre des risques, et à utiliser des produits unanimement reconnus comme dangereux. Et le prix payé est parfois très fort.

La couleur de la peau est donnée par le pigment, la précieuse mélanine, qui a une utilité importante. Il est donc judicieux d'en prendre soin et de la conserver. Faisons le tour de cette question.

D’où vient la couleur de notre peau ?

La peau est composée de 3 couches qui sont :

  • l’épiderme, un tissu épithélial pauvre en eau ;
  • le derme, un tissu conjonctif ;
  • et l’hypoderme, un tissu essentiellement constitué de cellules graisseuses.

Au niveau de la couche basale, la couche la plus profonde de l’épiderme, on observe 2 différents types de cellule :

  • les kératinocytes, les plus nombreuses, qui donneront naissance aux cellules cornées ;
  • et les mélanocytes, qui sont beaucoup plus volumineuses et produisent des granules, les mélanosomes, chargées du pigment de la peau, la mélanine.

Le rôle de la mélanine est de protéger la peau des UV. Lorsque la peau est exposée au soleil, la mélanine est produite en quantité plus importante, et migre vers toutes les couches de l’épiderme, y compris les couches supérieures. La peau prend alors une couleur dorée, le bronzage.

Concernant la peau noire, elle est caractéristique des populations vivant sous de fortes chaleurs. Elle produit en permanence de la mélanine, qu'elle diffuse à toutes les couches de l’épiderme.

Bon à savoir : il est bon de rappeler qu’entre la suédoise la plus pâle et l’Africain le plus foncé, il n’y a qu’un gramme de mélanine de différence…

Depuis une trentaine d'années, se développe donc l'usage de crèmes éclaircissantes, usage lié au désir d'avoir une peau bronzée, mais pas foncée. Ces produits sont en vente libre dans les magasins de cosmétique « afros ». Ils ne sont pourtant pas dénués de dangers.

Produits de blanchiment de la peau

Les deux principes actifs que l'on retrouve dans ces crèmes sont l'hydroquinone et la cortisone :

  • L'hydroquinone provoque une dépigmentation « par taches », en bloquant la fabrication de mélanine sur certaines zones, à la manière de confettis. Elle est interdite en France depuis 2003.
  • La cortisone est, quant à elle, vendue comme un médicament. Son utilisation en tant que traitement éclaircissant est illégale et dangereuse pour la santé :
    • Quand elle est utilisée à haute dose, elle peut entre autres provoquer de l'insuffisance rénale, de l'hypertension, du diabète, des cancers de la peau.
    • Elle fragilise aussi le squelette en empêchant les articulations de se consolider. Elle affine la peau, détend les fibres de collagène et d'élastine. À la longue, la peau prend un aspect flasque et se couvre de larges vergetures.  

Blanchiment de peau : quels produits autorisés ?

Certaines crèmes en vente libre contiennent des actifs éclaircissants qui ne sont pas dangereux pour la peau, à condition de prendre malgré tout certaines précautions.

Parmi ces actifs se trouvent les acides de fruits ou AHA, la vitamine C, et certains actifs d'origine végétal qui provoquent un éclaircissement de la peau. Ces produits sont contenus principalement dans les crèmes traitantes et les peelings.

Cependant, ils peuvent s'avérer parfois très irritants, et provoquer des allergies ou des rougeurs diffuses. Ils sont aussi toujours à utiliser avec un écran total.

Ces pros peuvent vous aider